Happiness manager : le métier qui veut du bien aux entreprises

Happiness manager : le métier qui veut du bien aux entreprises

Le bien-être des employés est très capital pour la prospérité des activités de l’entreprise. Votre entreprise doit être une source d’inspiration et de bonheur pour tout le personnel. Pour une bonne ambiance au travail, la solidarité, la communication et la coopération doivent être des valeurs partagées. Pour alors faire de votre entreprise une source de bonheur au quotidien, solliciter les services d’un happiness manager peut être la solution idéale. Être un happiness manager ne requiert pas une formation particulière. Qui appelle-t-on un happiness manager et que devez-vous vous savoir à son propos ?

C’est qui un happiness manager ?

Est appelé happiness manager une personne chargée d’assurer, dans une entreprise, une ambiance de travail positive. Le happiness manager est encore désigné par l’expression anglaise « chief happiness officer » qui veut dire « responsable du bonheur ». Son ultime objectif est de permettre aux employés de l’entreprise de jouir de meilleures conditions de travail.

En effet, cet objectif se décline en trois à savoir :

·         l’implication des salariés pour un climat social positif au sein de l’entreprise ;

Happiness manager : le métier qui veut du bien aux entreprises

·         l’amélioration des locaux de l’entreprise ;

·    l’épanouissement culturel du personnel à travers l’organisation des activités conviviales dans l’entreprise ou hors de l’entreprise.

L’happiness manager : le poste idéal pour une entreprise performante et prospère

En intégrant un poste de happiness manager dans votre entreprise, vous facilitez la cohésion sociale entre tout le personnel. Il faut souligner que le happiness manager joue un rôle en accord avec les valeurs ou les idéaux de votre entreprise. Notez également que le happiness manager facilite l’interaction entre employés et employeur. Cela favorise l’écoute et l’implication des salariés dans les prises de décision qui vont dans leurs intérêts.

Par ailleurs, il faut noter que le bien-être des salariés permet de bâtir une entreprise performante, car les salariés ont tendance à augmenter leur productivité au travail. Le happiness manager assure à l’entreprise un environnement de travail qualitatif, et induit une gestion participative. Un environnement de travail qualitatif permet d’éviter les mauvais comportements tels que les grèves, les absences injustifiées et intempestives, les malfaçons sur les produits s’il s’agit d’une entreprise de production.

En quoi le métier de happiness manager est-il un avantage particulier pour l’entreprise ?

Toute entreprise cherche à optimiser son profit en minimisant ses charges. Et l’une des charges qui pèsent sur la comptabilité de l’entreprise est le recrutement de nouveaux salariés. Aussi, la formation de nouveaux employés constitue une charge financière très lourde. Or l’happiness manager promeut, à travers ses fonctions, la conservation des anciens salariés ainsi que le renforcement de leurs capacités. Par conséquent, le taux de rotation du personnel sera insignifiant.

En outre, le bien-être des travailleurs peut les amener à donner le meilleur d’eux-mêmes. Il convient d’ajouter que le happiness manager favorise le travail d’équipe et la collaboration entre l’entreprise, ses clients et ses fournisseurs. Dans une telle entreprise, la considération et le respect de l’autre sont fortement partagés. Enfin, notez que le bien-être des salariés est favorable à la conservation des informations confidentielles de l’entreprise.

Maya André